Comment acheter un bateau semi-rigide ?


Comment acheter un bateau semi-rigide ?

Les semi-rigides comme les pneumatiques sont depuis quelques années considérées comme des bateaux à part entière. De fait, ils sont de plus en plus demandés par les amoureux de la navigation maritime. En effet, il s’agit d’une embarcation adaptée non seulement à la pêche, mais également aux sports nautiques. Certaines personnes s’en servent également pour des croisières et des sorties familiales. Vous êtes intéressé par les bateaux semi-rigides et vous désirez en faire l’acquisition ? Voici ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce qu’un bateau semi-rigide ?

Constitués de flotteurs pneumatiques et de coque rigide, les semi-rigides sont des bateaux à moteur très polyvalents en termes d’utilisation. Les premiers modèles de semi-rigides étaient avant tout destinés à un usage militaire. Avec le temps, la distribution s’est élargie au public qui était euphorique à l’idée de profiter de ce bijou naval.

Ce sont des bateaux stables ayant un excellent rapport poids/surface immergée. Ils peuvent de fait accueillir beaucoup de monde. Un modèle de 5 ou 6 m possède une motorisation de 90 cv, idéale pour produire les meilleures sensations de navigation. Les bateaux semi-rigides sont résistants et possèdent une excellente durabilité par rapport aux autres embarcations.

Comment choisir son bateau semi-rigide ?

Plusieurs critères doivent être pris en compte avant d’acheter un bateau semi-rigide.

La taille du bateau

Pour acheter un bon bateau semi-rigide, la taille du bateau est l’un des critères de choix important. En effet, il faut considérer le nombre de personnes que peut accueillir l’embarcation. De fait, il faudra savoir exactement sur quel plan d’eau vous comptez naviguer. Pour éviter de faire chavirer le bateau en mer, il faudra étudier la grandeur des vagues afin de savoir exactement quel bateau serait le plus convenable.

La carène

Il s’agit de la partie immergée sur la coque d’un semi-rigide. Plus vote carène est solide, plus votre bateau peut efficacement affronter les grandes vagues. On dénote deux types de carènes : la carène en V profonde et la carène V évolutif. La carène en V profonde est la plus adaptée si vous devez naviguer en mer agitée. La carène V évolutif quant à elle permet au bateau d’avoir une bonne stabilité à l’arrière. C’est donc le plan d’eau qui déterminera le choix de la carène.

Le volume de rangement et le nombre de places

Un bateau semi-rigide offre l’avantage d’avoir une plus grande capacité d’accueil qu’un modèle ordinaire. Avant de faire une acquisition, vous pouvez consulter les fiches pour avoir des informations relatives au nombre de places sur le bateau ainsi que les compartiments de rangement.

Le moteur du bateau

Il est primordial de considérer la puissance de moteur recommandé par le fabricant. Bien entendu, le choix du moteur sera plus influencé par le type d’activité à effectuer avec votre semi-rigide. Ainsi, un amateur de sport optera pour une puissante motorisation alors qu’un adepte de pêche se contentera d’un moteur de faible puissance. Vous avez également le choix entre un moteur thermique et électrique. Le moteur thermique est recommandé si vous comptez acheter un semi-rigide de grande taille.

L’option LOA pour un bateau semi-rigide, qu'en est-il ?

La location leasing ou Option d’Achat LOA est un mode de financement très bénéfique si vous comptez acheter un bateau semi-rigide. Si vous êtes plaisancier-locataire, ce contrat vous offre la possibilité de lever l’option d’achat, à la fin de votre période de location. Ainsi, vous devenez propriétaire de votre semi-rigide tout en profitant de nombreux avantages fiscaux.

En effet, avec le LOA, vous bénéficiez d’une TVA réduite à 10 % au lieu de 20. Ce qui est largement plus avantageux qu’un achat à crédit ou comptant. Cependant, seuls les bateaux autorisés à naviguer au-delà de la zone côtière peuvent bénéficier de ce taux réduit.

Vous devez également étudier avec attention tous les autres types de contrats afin de voir quelle est la plus avantageuse. Il faudra donc considérer l’entretien du bateau et la durée de la location. Si le bateau est au nom du bailleur, il faut préciser que sa valeur n’entre ni dans le calcul de l’impôt sur la fortune ni dans le calcul de votre patrimoine.

Quelles sont les différentes formalités administratives avant d’acheter un bateau semi-rigide ?

Anticiper les coûts de l’achat est important avant de démarrer un projet d’acquisition d’un bateau semi-rigide. Le prêt à naviguer est l’une des options d’achat les plus intéressantes. Ici, le prix du bateau n’a rien à voir avec celui d’une embarcation classique. C’est au plaisancier de rajouter des coûts liés à la mise à l’eau, l’équipement sécurité, le matage, le voilier et la livraison. Il faudra aussi prévoir les frais de réparations, d’entretien, d’entreposage, le carburant, l’assurance, etc.

Après avoir étudié tous ces paramètres, vous pouvez maintenant évaluer votre projet d’achat et débloquer les fonds pour l’acquisition. Pensez à examiner attentivement l’acte de francisation et l’absence de saisie conservatoire ou d’hypothèque avant de signer. Vous devez verser un acompte 10 % au vendeur pour garantir l’achat.

Après la signature de l’acte, il est important d’informer les différentes autorités maritimes concernant votre nouvelle acquisition. Enfin, il est conseillé de souscrire une assurance pour votre semi-rigide. Cela permet d’éviter de nombreuses déconvenues.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *